Tous les soirs du printemps et de l’été, Télé-Québec a des histoires pour vous!

Dès le lundi 3 avril, Télé-Québec proposera une programmation spécialement pensée pour le printemps et l’été. Les nouvelles productions originales MTL et Y’a du monde à messe, de nouvelles séries de fiction internationales, des documentaires historiques et le meilleur du cinéma assureront une vraie belle saison aux téléspectateurs.

D’abord, Marie-France Bazzo sera à la barre de l’émission spéciale MTL : ça se discute, le vendredi 7 avril à 21 h. Entourée de ses acolytes historiens, Jean-François Nadeau et Évelyne Ferron, Marie-France recevra sur un grand plateau plusieurs personnalités qui partageront leurs connaissances sur l’histoire de Montréal, tels Rabii Rammal, Kathleen Lévesque, René Vézina, Myriam Wojcik, Jean-Claude Germain, Laurent Turcot et Anne Lagacé Dowson. MTL : ça se discute fait partie de la programmation officielle du 375e anniversaire de la ville de Montréal et sera en quelque sorte un préambule à la magnifique série MTL.

La semaine suivante, dès le jeudi 13 avril à 20 h, l’animateur passionné d’histoire Jean-Philippe Wauthier se lancera à la recherche de ce qui définit l’ADN de Montréal avec une série captivante intitulée : MTL. Celle-ci sera d’ailleurs la seule série documentaire fouillant l’histoire de Montréal présentée par le 375e anniversaire. Dotée d’une facture visuelle, d’une approche et d’un ton résolument modernes, MTL mettra la métropole en valeur de manière à rejoindre un très large public. Chacune des 12 émissions de 30 minutes nous fera découvrir Montréal à travers deux thèmes et des caractéristiques propres à la ville, que Jean-Philippe Wauthier explorera aux côtés de plusieurs personnalités, dont Cœur de pirate (Sans fausse note), Denise Filliatrault (MTL fait une scène), Denis Gagnon (En mode lèche-vitrine), Dany Laferrière (MTL gelée de bord en bord), Mado Lamotte (Olé olé!), Normand Laprise (J’en mange), Geoff Molson (Lance et compte!), Dominique Michel (Tout le monde à messe!), Julie Payette (Sur les bancs d’école), Michel Tremblay (Des quartiers à volonté), Justin Trudeau (Grandeur nature!). Ceux-ci nous feront voyager dans leur passé par les thèmes proposés, toujours appuyés des propos d’historiens et de spécialistes tels qu’Anouk Bélanger, André Martineau, Jean-François Nadeau, Geneviève Pronovost, Laurent Turcot et Myriam Wojcik. Autre point important : MTL se déclinera en une expérience numérique – un site Web et une application – déchiffrant l’ADN de la métropole par le prisme de l’histoire. Le contenu sera également offert sur l’application mobile, qui invitera en outre les utilisateurs à raconter leurs propres histoires d’amour avec Montréal et proposera du contenu historique géolocalisé.mtllaserie.telequebec.tv (en ligne dès le 13 avril)

Prolongation des vendredis plaisir
Le vendredi soir est un moment fort à Télé-Québec, et ça se poursuit pendant toute la belle saison! Dès le vendredi 12 mai à 21 h, Christian Bégin animera Y’a du monde à messe, ce grand plateau hebdomadaire unique de 90 minutes où se rencontreront des personnalités publiques issues de diverses sphères de la société. Un lien – qui sera dévoilé au fil de l’émission – unira les invités, qui se livreront avec générosité et authenticité. Par le biais de discussions, de rires, de confessions touchantes ou d’anecdotes surprenantes, Christian amènera ses invités à toucher au cœur du sujet, dans une ambiance conviviale. Autre élément distinctif de ce rendez-vous : pas de studio, pas de décor! Les invités seront reçus au son d’une chorale gospel au Théâtre Paradoxe, une ancienne église. Même si le lieu change parfois de vocation, l’expression consacrée Y’a du monde à messe est un joli clin d’œil, mais surtout une invitation lancée à se rassembler juste pour le plaisir d’être ensemble. Le divertissement aura aussi sa place dans Y’a du monde à messepuisque l’un des invités de la semaine sera nécessairement un musicien ou un chanteur, qui offrira une performance pour mettre en valeur l’un des classiques de la chanson d’ici, lié au thème de l’émission. Une façon de clore en beautéL’année de notre chanson.

Des séries marquantes, provocantes et inédites
Télé-Québec a réservé ses meilleures séries de fiction internationales pour ce printemps et cet été. Parmi ce qu’on ne voudra pas manquer : la saga historique et romantique britannique diffusée en primeur au Canada français Poldark(jeudi 22 h, dès le 6 avril); le thriller psychologique scandinave Acquitté (jeudi 22 h, dès le 1er juin); la production coup de poing, audacieuse et intense diffusée pour la première fois au Québec et lauréate de plusieurs prix EmmyChroniques du crime américain (American Crime) (jeudi 21 h, dès le 8 juin) ainsi que les ultimes Enquêtes de l’Inspecteur Wallander (saison 4, jeudi 21 h dès le 24 août), sans oublier la suite de SOS sages-femmes (jusqu’au 11 mai), Homeland 2, 3, 4 et 5 en rafale à deux épisodes par soirée (tout de suite après le cinéma du samedi, dès le 8 avril), juste avant de plonger dans la 6e saison à l’automne.

Du cinéma excitant, souvent émouvant, toujours divertissant
Cinq soirs par semaine à 21 h, Télé-Québec diffusera le meilleur de son cinéma. Des films de tous les genres et pour tous les goûts : de L’année de toutes les violences à Ex Machina, de Foxcatcher au Rôdeur, d’Apocalypse Now à Non ce pays n’est pas pour le vieil homme, d’Alien, le 8e passager au Parrain, sans oublier des films d’ici tels Les 3 p’tits cochons, Maman Last Call, Cheech et Dédé, à travers les brumes. Des primeurs, des classiques et des retours bombarderont l’écran. Découvrez toute la programmation cinéma.

Des documentaires passionnants, parfois poignants, toujours pertinents
Dès le 3 avril, Télé-Québec diffusera L’histoire de Dieu, une captivante série documentaire en six parties signée National Geographic. Portée par Morgan Freeman, L’histoire de Dieu emmènera les téléspectateurs dans un voyage autour du monde sur les traces de différentes religions et spiritualités. Une exploration épique et une réflexion intime sur la foi. The Story of God a d’ailleurs été en nomination aux Emmy dans la catégorie Meilleure série documentaire ou émission spéciale 2016.

D’ailleurs, on ne pourrait passer sous silence la diffusion du long-métrage documentaire Le commun des mortels, lelundi 19 juin à 21 h, qui sortira en salle en mai. Avec son tout dernier film, le réalisateur Carl Leblanc (Nation – huis clos avec Lucien Bouchard) nous présente la grande histoire du siècle et la petite histoire de son père, Éverard, aujourd’hui décédé. Comment un homme simple s’est-il « débrouillé » pour traverser ce siècle de grands changements? Avec les témoignages de plusieurs personnalités, dont Gérard Bouchard, Lucien Bouchard, Guy Corneau, Michel Faubert, Pierre Fortin, Benoît Lacroix, Patrick Lagacé, Marc Laurendeau, Jean-François Nadeau et DrAlain Vadeboncœur.

NOUVEAU : des soirées docu-ciné : un thème, deux formats
À plusieurs reprises cet été, Télé-Québec diffusera un documentaire suivi d’un film sur le même sujet. Des arrimages sensés à propos de la guerre (19 avril) avec Guerres sur ordonnance suivi du film Platoon, gagnant de quatre Oscars dont meilleur film; de la reine Élisabeth avec Élisabeth 1re : au service secret de Sa Majesté suivi du film Elizabeth, qui a révélé Cate Blanchett; du parfum (1er mai) avec Parfum – Une histoire des senteurs suivi du film adapté du livre à succès international de Patrick Süskind, Le parfum – Histoire d’un meurtrier; de Paris (26 juin) avec Paris, années folles suivi du film La vie en rose, mettant en vedette Marion Cotillard, oscarisée pour sa personnification d’Édith Piaf; de la magouille (28 juin) avec Madoff : l’homme qui valait 65 milliards suivi du film Marge de manœuvre (Margin Call); de l’immigration américaine (13 juillet) avec Ellis Island, une histoire du rêve américain suivi du filmL’immigrante, de James Gray, avec Marion Cotillard, Joaquin Phoenix et Jeremy Renner, diffusé en primeur à la télévision conventionnelle; de Jeux olympiques (7 août) avec le documentaire JO de Berlin 36, la grande illusion suivi du film Les chariots de feu, gagnant de quatre Oscars, dont meilleur film; de mathématiques avec le documentaire de PBS Le grand mystère des mathématiques suivi du film mettant en vedette Russell Crowe Un homme d’exception (A Beautiful Mind), lui aussi lauréat de quatre Oscars dont meilleur film; et un dernier « doublé », celui-là à propos de soldats (6 septembre) avec le documentaire Le soldat de cinéma suivi du film de Ridley Scott La chute du faucon noir.

Télé-Québec proposera également une Semaine Kennedy à l’occasion du 100e anniversaire de la naissance de JF Kennedy avec le film Bobby (22 mai), ainsi que les documentaires Les images perdues des Kennedy 1 et 2 (22 et 23 mai) et Kennedy : Le film vérité (24 mai) de National Geographic.

De l’histoire de Dieu aux grands mystères des mathématiques, de l’ère de glace à une enquête sur la peste noire, de Che Guevara à Robin Williams en passant par Hitler, du Machu Picchu au Paris des années folles, ajoutez le drame deChallenger et bien plus encore, et vous constaterez que les documentaires de l’été passent à Télé-Québec! Découvrez tous les documentaires.

Une programmation survoltée pour la famille
Une chose est sûre, avec la chaîne préférée des enfants au Québec, les enfants ne risquent pas de s’ennuyer! Et ça commencera avec la nouvelle série d’animation Roi Julian!. Sacrée meilleur programme d’animation aux Emmy Awards, cette série produite par DreamWorks met en vedette les personnages populaires du film Madagascar et déborde d’action, d’humour et de musique! Les enfants savoureront également à coup sûr deux autres nouvelles émissions des plus colorées : Oui-Oui, enquêtes au pays des jouets et Dragons! Par-delà les rives. Les émissionsConseils de famille, Génial! et Cuisine futée, parents pressés seront aussi diffusées en rafale et, bien sûr, les plus petits seront ravis de revoir leurs séries favorites telle La Pat’Patrouille! Découvrez la programmation jeunesse et famille.

Décidément, il fera beau à Télé-Québec!

Télé-Québec présente son nouvel Homme en or

Pierre-Yves Lord sera l’acolyte de Patrick Lagacé dès l’automne prochain

Télé-Québec est fière d’annoncer l’arrivée de Pierre-Yves Lord à l’émission Deux hommes en or, aux côtés de Patrick Lagacé, co-idéateur du magazine socioculturel au ton unique et incisif. C’est donc à l’automne prochain, pour la cinquième saison de l’émission, que les téléspectateurs de l’émission feront connaissance avec le nouvel animateur à l’humour aiguisé!

« Pierre-Yves est reconnu pour sa curiosité, sa répartie et sa passion pour l’actualité », souligne Denis Dubois, directeur général des programmes de Télé-Québec. « Son parcours professionnel, et le regard critique qu’il pose sur l’actualité sont autant de qualités qui font de lui un animateur et un complice de choix pour cette émission. »

Une collaboration et un parcours pertinents
Pierre-Yves Lord anime à la radio depuis plus de 15 ans, d’abord dans la ville de Québec et, depuis 2014, dans la métropole, où il anime sa propre émission, Radio PY, sur les ondes de CKOI. En plus de son travail à la radio, il cumule une grande expérience en animation à la télévision, ayant collaboré à l’émission LCN Le matin, pour ensuite animer Loft Story – La Revanche, Distraction, Montréal-Québec, Occupation double ainsi que LE BON MIX selon BOIRE. Depuis 2015, il anime la série documentaire Infiltration, produite par Urbania (Z-Télé), en plus de parcourir le globe à la recherche des meilleurs endroits pour faire de la plongée sous-marine pour l’émission Les Flots, qui sera présentée à TV5 dès l’automne 2017.

À Télé-Québec : Marie-Louise Arsenault dévoilera ce que les médias ne disent pas!

Dès l’automne, l’animatrice et journaliste Marie-Louise Arsenault sera à la barre d’une toute nouvelle émission qui posera un regard critique sur les médias, à Télé-Québec. Ce rendez-vous hebdomadaire de 60 minutes permettra de décortiquer les images omniprésentes qui auront marqué le paysage médiatique, qu’elles proviennent de la couverture journalistique, de la publicité ou des réseaux sociaux. Bref, tout ce que les médias ne nous auront pas dit à leur sujet.

« En cette époque de faits alternatifs et de post-vérités, alors que tout semble désormais être un jeu de miroirs entre le vrai et le faux, je crois qu’une émission qui décrypte les images et qui en dégage le sens politique, social et économique afin de permettre aux citoyens de mieux aborder le monde est absolument essentielle. Je suis ravie que l’on me confie la tâche d’en faire un objet accessible au plus grand nombre de gens possible. Ce sera une aventure passionnante! » s’exclame l’animatrice Marie-Louise Arsenault.

Le directeur général des programmes de Télé-Québec, Denis Dubois, confie quant à lui : « Marie-Louise Arsenault est une journaliste hors pair qui travaille dans le milieu médiatique depuis plus de vingt ans déjà, toujours avec une rigueur inébranlable. Elle est aussi une animatrice de grand talent, parmi les plus appréciées des Québécois et Québécoises. C’est donc avec bonheur que nous l’accueillons à Télé-Québec dans ce concept vraiment original qui lui colle parfaitement à la peau. Je suis convaincu que ce nouveau magazine se démarquera aisément de ce qui se fait en télé et deviendra un rendez-vous important pour comprendre les dessous de la nouvelle. »

Avec ses chroniqueurs et un invité différent chaque semaine – choisi selon l’actualité – Marie-Louise Arsenault discutera des images qui auront été diffusées dans les médias nationaux ou internationaux, celles qui auront généré la réflexion, qui auront frappé ou qui auront soulevé les passions. Discussions animées, critiques assumées : l’équipe sera composée d’experts allumés provenant de différentes sphères et reconnus pour leur œil avisé. Ils discuteront des médias, de la publicité, de marketing, de communication, de politique, de société ou encore de réseaux sociaux et analyseront l’impact de ceux-ci sur la vie des gens.

L’objectif sera de démocratiser le sujet, de le décloisonner afin que le public puisse savoir ce qui se cache derrière les images léchées et parfaites que les médias diffusent abondamment. Qu’est-ce que ces images peuvent nous dire sur notre société? Pourquoi les abordons-nous et les utilisons-nous de cette manière?

Animatrice : Marie-Louise Arsenault
Concept : Must Média et Infopresse
Producteur au contenu : Arnaud Granata (Infopresse)
Productrice exécutive : Véronique Dea
Production : Must Média

Parts de marché records pour Télé-Québec!

logo tq 2017Pendant le temps des Fêtes, les téléspectateurs québécois se tournent invariablement vers Télé-Québec, et ce, malgré la forte concurrence de tous les réseaux télé. Cette année n’a pas fait exception alors que Télé-Québec a conclu la période des Fêtes avec ses meilleures parts de marché depuis l’instauration de l’audimètre en 2004.

Alors que les parts de marché en 2 ans et plus se situaient à 6,1 % pendant la période des Fêtes 2015, elles ont grimpé cette année à 7 %, un bond de 0,9 point. Il s’agit là des parts de marché les plus élevées des 12 dernières années. Le bond est encore plus considérable lorsqu’on regarde la part d’écoute chez les adultes (25 à 54 ans), où les parts de marché sont passées de 6,9 % à 8,2 % (+ 1,3 %)*.

L’imposant bouquet de plus de 100 longs métrages – dont plusieurs nouveautés comme Dragons 2, Les Pingouins de Madagascar et le classique Le show Truman – présentés dans les cases de Ciné-cadeau et de Cinéma en fête n’est évidemment pas étranger à ces excellents résultats. Cette performance est également attribuable à la série documentaire en quatre épisodes Walt Disney l’enchanteur, au documentaire Félix dans la mémoire longtemps, à l’émission spéciale de Marie-France Bazzo, 2016, ça se discute et aux émissions Like-moi! Spéciale bloopers et Belle et Bum Spéciale des Fêtes, diffusées le 30 décembre. Sans oublier les nouveaux épisodes des séries favorites des enfants telles que La Pat’Patrouille ou ALVINNN!!! et les Chipmunks, ainsi que la troisième saison de la série phare Les mystérieuses cités d’or et un épisode spécial des Argonautes.

Enfin, on ne pourrait passer sous silence les résultats de la diffusion du premier épisode de la nouvelle série Microphone pendant la période des Fêtes. Pensée expressément pour L’année de notre chanson, célébrée à Télé-Québec depuis septembre 2016, l’émission musicale menée de main de maître par l’auteur-compositeur-interprète Louis-Jean Cormier se conclura d’ailleurs ce jeudi 26 janvier alors que nous verrons Dumas, Karim Ouellet et Laurence Jalbert mêler leurs voix à celle de leur hôte.

Un nouveau grand plateau d’entrevues dès le printemps à Télé-Québec

Tele_quebecDenis Dubois, directeur général des programmes de Télé-Québec, est fier d’annoncer la venue d’une nouvelle production originale sur les ondes de la chaîne, au printemps et à l’été prochains. Produite par Marie-France Bazzo (Productions Bazzo Bazzo) et animée par Christian Bégin, Y a du monde à messe prendra la forme d’un grand plateau unique où se rencontreront chaque semaine des personnalités publiques très connues ou un peu moins, issues de diverses sphères de la société.

« Nous sommes très fiers de revenir à une production originale de type grand plateau à Télé-Québec en saison intérimaire et, de surcroît, de compter sur la maison de production de Marie-France pour diriger ce nouveau rendez-vous. Nous avons été séduits par la proposition de son équipe de bonifier notre offre télévisuelle avec un plateau à la fois festif et réfléchi sur des sujets qui touchent un large public, mais qui ne sont pas nécessairement les sujets «de l’heure». Parce que nous croyons que parfois, il est bon de s’arrêter, même en télé, pour réfléchir. »

Un lien unira les invités de Y a du monde à messe, qui accepteront de se livrer avec générosité et authenticité. Ce lien sera révélé au fil des entrevues de fond. Celles-ci seront menées par Christian Bégin, animateur aguerri ayant le sens de la répartie et de l’humour, et sachant aller chercher les confidences, sans préjugés. Par le biais de discussions serrées, de rires, de confessions touchantes ou d’anecdotes surprenantes, Christian Bégin amènera ses invités à toucher au cœur du sujet, dans une ambiance conviviale. Ainsi, pendant 90 minutes chaque semaine, une conversation s’engagera en profondeur et en subtilité à propos de ce sujet qui les concerne tous.

Autre élément distinctif de ce rendez-vous hebdomadaire : pas de studio, pas de décors… les invités seront reçus au son d’une chorale gospel dans une véritable église, transformée en théâtre. Dès qu’ils passeront le seuil de cette église, ils accepteront généreusement de redonner du lustre à ce lieu de culte. Au cœur de celui-ci, ils élèveront le niveau de discussion par des réflexions et des discussions tout en nuances. Les entrevues sauront toucher, émouvoir et peut-être changer un peu le monde.

Le côté showbizz aura aussi sa place à Y a du monde à messe! En plus de la chorale, l’un des invités de la semaine sera nécessairement un musicien, un auteur ou un chanteur, qui y offrira une performance pour mettre en valeur l’un des classiques de la chanson, relié au thème de l’émission, et de façon gospel.

Animation : Christian Bégin
Réalisation : Luc Sirois
Production : Les Productions Bazzo Bazzo

Télé-Québec : festive, féérique… et fière de l’être!

Grand dévoilement de la programmation des Fêtesfetes_2016

 

Pour accéder à la salle de presse des Fêtes, cliquez ici.

Ça y est! Le décompte vers la période des Fêtes est commencé! Dans un mois, la programmation de Télé-Québec deviendra festive et féérique. Pendant une vingtaine de jours, la chaîne présentera plus de 100 films pour les petits comme pour les grands ainsi que des émissions spéciales qui sauront rendre les heures encore plus agréables, que ce soit pour des moments passés en famille, entre amis ou même en solo.

Une section spéciale dédiée aux Fêtes sera d’ailleurs en ligne dès le 21 novembre sur telequebec.tv. Il y aura tant à voir à l’antenne! Par chance, l’outil de rappel par texto ou courriel sera de retour pour ne rien manquer.

Pour sa dernière de la saison, Josée di Stasio présentera une émission spéciale de Noël. Elle proposera des gâteaux salés et sucrés avec Florence Longpré et Karine Gonthier-Hyndman de Like-moi!, Jeffrey, de la boulangerie Hof Kelsten, Patrice Demers, ainsi que la sommelière Marie-Josée Beaudoin. [vendredi 9 décembre à 20 h]

Quelques jours plus tard, Télé-Québec fera redécouvrir Walt Disney, qu’on croit tous si bien connaître. Mais qui était vraiment le créateur de Mickey, de Donald Duck, de Dingo, de Pluto et de tant d’autres personnages qu’on aime toujours? La série Walt Disney l’enchanteur mettra en lumière sa vie fascinante, grâce à des images d’archives, à des scènes de ses plus grands films, et à des entrevues avec des biographes et des gens qui l’ont aidé à mettre en œuvre son grand projet : Disneyland. [une série de quatre documentaires d’une heure présentée les 12, 13, 14 et 15 décembre à 20 h]

Trois fois par jour : le meilleur est à Télé-Québec
Tous l’attendent et le demandent : trois fois par jour, Ciné-cadeau comblera les petits comme les grands avec les incontournables Astérix, Tintin et Lucky Luke, mais aussi de nouveaux films d’animation tels Dragons 2, Les pingouins de Madagascar, Il pleut des hamburgers, Le Conte de Despereaux et Tonnerre et le miroir magique. [tous les jours à 9 h, 15 h 30, 18 h 30 dès le 12 décembre]

Et pourquoi se contenter de trois rendez-vous cinéma quotidiens? Télé-Québec en proposera deux de plus encore cette année, grâce à Cinéma en fête. À tous ces films qu’on veut revoir chaque année (La guerre des tuques, Le père Noël est une ordure, Les visiteurs…) s’ajouteront d’autres classiques (Forrest Gump, Moulin rouge, La cage aux folles I et II…) et des primeurs (Marius et Fanny, Casse-tête chinois…) [tous les jours à 12 h, et un programme double en soirée à compter de 20 h dès le 12 décembre]

Le Lait est le fier commanditaire des rendez-vous Ciné-cadeau et Cinéma en fête à Télé-Québec.

Dans le cadre de L’année de notre chanson, Télé-Québec diffusera le documentaire Félix. Plus de 25 ans après la mort du poète, des archives en 8mm longtemps oubliées à L’île-d’Orléans, et des rencontres intimes avec sa fille Nathalie et plusieurs artistes nous feront replonger dans sa vie. Un bijou! [mercredi 14 décembre à 21 h]

Vous vous êtes ennuyés de Marie-France Bazzo? Elle sera de retour pour une émission spéciale unique, 2016 : ça se discute. Sur un grand plateau, elle recevra plusieurs personnalités connues et des experts qui seront invités à imaginer ce que sera 2017 à partir de ce qui aura marqué l’année 2016. [jeudi 15 décembre à 21 h]

Like-moi! en a fait éclater de rire plus d’un! Or, il faut bien se le dire : interpréter tous ces personnages hauts en couleur ou tout en nuances n’est pas toujours facile pour les comédiens. Juste avant que débute la deuxième saison à l’hiver, il faut les voir tenter d’étouffer leurs fous rires, trébucher sur les mots ou carrément craquer pendant les tournages de la première saison de Like-moi! Like-moi! Spéciale bloopers : rires garantis! [vendredi 30 décembre à 20 h, en rappel le lundi 2 janvier à 22 h et le jeudi 5 janvier à 22 h 30]

Tout juste après les gaffes de tournage de Like-moi! suivra l’incontournable Belle et Bum, spéciale des Fêtes. Fidèles à eux-mêmes, Normand Brathwaite, Mélissa Lavergne et leurs musiciens promettent toute une veillée pour célébrer la fin de 2016! Marc Hervieux, Kim Richardson, les groupes De temps antan et The Lost Fingers ainsi que Les Deuxluxes et Anna Frances mettront le feu aux poudres. [vendredi 30 décembre à 21 h, en rappel le jeudi 5 janvier à 21 h]

Dès le 5 janvier, on entrera dans la bulle artistique de Louis-Jean Cormier grâce à Microphone, une série de quatre rendez-vous musicaux inédits et intimes. Avec des artistes invités – dont Vincent Vallières, Fanny Bloom, Alex Nevsky, Patrice Michaud, Marjo, Yann Perreau, Fred Fortin, Daniel Lavoie, Karim Ouellet, Isabelle Boulay et Dumas – il « tire-bouchonnera » des chansons connues en les reprenant de façon différente. On verra Louis-Jean et ses invités travailler ensemble, mêler leurs voix, ajuster leurs rythmes et créer littéralement la chimie. [une série de quatre rendez-vous d’une heure, les jeudis à 20 h dès le 5 janvier]

SPÉCIALEMENT POUR LES PLUS JEUNES

La télé préférée des enfants continuera de leur offrir les plus beaux cadeaux! Aux nouveaux épisodes de leurs séries favorites telles La Pat’Patrouille (l’émission la plus populaire chez les petits, faut-il le mentionner), ALVINNN!!! et les Chipmunks et Les as de la jungle s’ajouteront des primeurs qui les captiveront dès la première minute : Grizzy et les lemmings (en primeur au Canada français), Le livre de la jungle : Mission Safari et Morph. Les familles aimeront aussi revoir l’histoire touchante d’Heidi et les aventures de Thunderbids : Les sentinelles de l’air.

De plus, la série phare des années 1980 Les mystérieuses cités d’or continuera de faire rêver et voyager les enfants d’aujourd’hui et les nostalgiques avec une troisième saison. Ces nouveaux épisodes seront présentés en exclusivité en Amérique du Nord. [tous les jours à 18 h dès le 14 décembre]

Bien que la cinquième saison des Argonautes ait marqué la fin de la série télé, les aventures des explorateurs sont loin d’être terminées! Dans un épisode spécial diffusé à la télé, les jeunes découvriront que le retour sur Terre de l’Argo, annoncé dans le dernier épisode de la saison 5, a pris une tournure inattendue… La suite de leurs péripéties se transportera ensuite sur le Web grâce à une websérie de 48 épisodes présentés cet hiver. [épisode spécial à la télé le 26 décembre à 17 h]

DE BELLES SURPRISES SIGNÉES LA FABRIQUE CULTURELLE

Le temps des Fêtes approche à grands pas! La Fabrique culturelle et ses équipes régionales concoctent déjà tout un calendrier de contenus. Du 1er au 25 décembre, elles proposeront un décompte de Noël, avec un contenu original par jour, parfois touchant, parfois drôle, mais toujours authentique. Une manière très plaisante de patienter jusqu’au réveillon! Il suffit de demeurer aux aguets pour découvrir les cadeaux de La Fabrique culturelle.

ÉVÉNEMENT SPÉCIAL

Les 10 et 11 décembre, l’équipe de Télé-Québec participera à l’événement La Montagne secrète au cœur du plateau, au parc La Fontaine. Avant chaque spectacle, elle offrira un coin lecture aux familles grâce à sa minibibliothèque portative qui sera garnie des livres de La Montagne secrète. Tous les enfants repartiront avec un cadeau Télé-Québec.

Quatre-vingt-une nominations pour Télé-Québec aux prix Gémeaux 2016

Logo_T_Qc_2016Les finalistes des 31es prix Gémeaux ont été dévoilés hier. Cette année, les émissions, documentaires et projets numériques de Télé-Québec récoltent pas moins de 81 nominations.

Habitués des Gémeaux, les magazines de Télé-Québec reçoivent leur juste part de nominations cette année encore. Parmi les magazines qui en obtiennent le plus, notons Format familial (cinq nominations), la nouveauté Banc public (quatre nominations), ainsi que Formule Diaz, Deux hommes en or et Curieux Bégin (trois chacun). 125, Marie-Anne, Le code Chastenay, Bazzo.TV et son BazzoMAGUn chef à la cabane, Cuisine futée, parents pressés, Les francs-tireurs, Ça vaut le coût et Médecin sans rendez-vous reçoivent aussi des nominations. D’ailleurs, Télé-Québec se démarque avec quatre émissions sur cinq en nomination dans la catégorie Meilleur magazine d’intérêt social et quatre nominations pour Meilleur magazine de services.

Vecteur d’innovation en humour et vitrine sur le jeune talent, Télé-Québec se taille aussi une belle place dans les catégories humour avec dix nominations. La nouvelle série de l’heure et grand succès de l’hiver 2016, Like-moi! empoche six nominations dont Meilleure série humoristique, Meilleure réalisation : humour, Meilleur texte : humour et Meilleure interprétation : humour. Déjà de nombreuses fois finalistes aux Gémeaux, Les Appendices, qui entameront leur 9saison à l’automne, décrochent trois nominations de plus cette année, dont Meilleure réalisation : humour et Meilleure série humoristique, aux côtés d’Une histoire vraie et de Like-moi!

La famille est à l’honneur à Télé-Québec, dont les émissions et séries destinées aux familles forment une part importante de la programmation. Ses émissions Dis-moi tout et Génial!, qui attirent un public de tous les âges, récoltent chacune trois nominations. C’est d’ailleurs une 6e nomination consécutive dans la catégorie Meilleur jeu pour Génial! Ses animateurs, Stéphane Bellavance et Martin Carli se retrouvent également en nomination pour Meilleure animation : jeu, téléréalité, un titre qu’ils ont déjà décroché en 2014. La nouveauté 100% Animal, animée par la pétillante Anaïs Favron, est finaliste dans la catégorie Meilleure émission ou série jeunesse : variétés / magazine, aux côtés de Dis-moi tout.

Les animateurs de Télé-Québec ne laissent pas leur place! En effet, outre les animateurs de Génial!, Anaïs Favron (Le dernier passager), Christiane Charette (125, Marie-Anne), Sébastien Diaz (Formule Diaz et Format familial), Bianca Gervais (Format familial), Marie-Soleil Michon (Ça vaut le coût), Christian Bégin (Curieux Bégin), et Patrick Lagacé et Jean-Philippe Wauthier (Deux hommes en or) se retrouvent finalistes dans les catégories d’animation.

La chaîne préférée des enfants se distingue dans les catégories jeunesse avec un total de 24 nominations pour ses émissions et projets web! La nouvelle série Salmigondis a déjà fait sa niche auprès de son public et des parents, devenant un rendez-vous incontournable du retour à la maison. Elle récolte sept nominations, dont Meilleure émission ou série jeunesse : fiction, Meilleur texte : jeunesse, Meilleur premier rôle : jeunesse (Jeff Boudreault) et Meilleur rôle de soutien : jeunesse (Marilyn Castonguay). La jeune Romane Denis reçoit aussi une nomination dans la catégorie Meilleur premier rôle : jeunesse pour son rôle dans Subito texto. Les Argonautes remportent trois nominations. La série se retrouve notamment finaliste aux côtés de Salmigondis dans les catégories Meilleure émission ou série jeunesse : fiction et Meilleur texte : jeunesse. Quintuple nomination pour Marc-en-peluche, qui, en plus d’être nommée pour Meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques : jeunesse, s’empare de toutes les places dans la catégorie Meilleure interprétation pour une émission ou une série originale produite pour les médias numériques : jeunesse! Les comédiens Étienne Galloy, Marguerite Bouchard, Luka Limoges et Nicolas Fontaine sont finalistes pour ce titre.

Enfin, toujours à l’avenant des sujets qui émerveillent, choquent, suscitent la curiosité ou les débats, la programmation documentaire de Télé-Québec se distingue à nouveau parmi les finalistes avec notamment la série documentaire choc De garde 24/7 (quatre nominations), dont la première saison a beaucoup fait parler d’elle tant auprès du public que des médias, et qui aura une suite à l’hiver 2017. Les documentaires Profil Amina, Crise d’identité, TDAH, mon amour et Raymond Gravel, un sacré curé! font également partie des finalistes. De même que Justice, avec trois nominations, dont Meilleure production numérique (site web et / ou application mobile) pour une émission ou série : documentaire.

Rappelons que l’année dernière, Télé-Québec a remporté un total de seize statuettes, soit dix à l’Avant-première et au Gala des prix Gémeaux et six lors de la Soirée des artisans et du documentaire.

Marketel et Tourisme Outaouais choisissent Télé-Québec pour rejoindre les familles

tourisme_outaouaisTourisme Outaouais, appuyé par son agence Marketel, a choisi de s’associer à la populaire émission Format familial de Télé-Québec pour faire connaître les nombreuses attractions familiales de la région et inciter les familles à visiter la région au cours de la période estivale et au début de l’automne.

« La force de Télé-Québec auprès de la famille québécoise est telle que Tourisme Outaouais a fait appel à deux enfants chroniqueurs de notre émission Format familial pour porter son message. Des jeunes allumés, perspicaces et à l’esprit critique pour une campagne vive et dynamique, et une association de marques efficace! » mentionne Marie-Pier Mailhot, directrice générale des ventes, créativité média et marketing à Télé-Québec.

« Télé-Québec est le partenaire média idéal pour rejoindre les familles grâce à sa concentration d’auditoire et à sa variété de contenus. De plus, la capacité de Télé-Québec de s’adresser à une cible familiale a été un grand atout pour le développement d’un contenu pertinent et amusant pour la cible », affirme quant à lui Luis Areas, vice-président, média à Marketel.

L’Outaouais est une véritable cour de récréation pour les familles. La région se démarque par la variété d’activités ultra dynamiques proposées aux petits et grands, tout au long de l’année. Tourisme Outaouais et Télé-Québec s’associent de façon créative pour offrir un contenu unique mettant de l’avant les attraits touristiques pour la famille, tels que vus par les enfants. Des capsules touristiques ont été tournées dans la région de l’Outaouais avec les deux enfants testeurs de l’émission Format familial, Charles et Juliane (âgés de 9 et 10 ans). Habitués à tester une variété de produits ou d’activités, ils se sont lancés dans l’aventure avec un esprit critique bien aiguisé. Au cours de l’été, ils démontreront la diversité des attractions familiales de la région (musées, activités de plein air, parcs nationaux, etc.) avec toute la vivacité et l’énergie débordante qu’on leur connaît.

Grâce à quatre capsules de 30 secondes tournées au cœur de la région touristique, Tourisme Outaouais pourra rejoindre directement son public cible : les parents de 25 à 54 ans. La première capsule est d’ailleurs présentement diffusée à Télé-Québec, surtout dans les cases de rediffusion estivale de Format familial. Sa version longue est également disponible sur une page spécialement conçue pour cette association : tourismeoutaouais.telequebec.tv.

Visionner la première capsule de Charles et Juliane en Outaouais

Concours Du plaisir en format familial
Un concours accompagnera cette campagne télévisée. Dès le 20 juin, un message de 30 secondes invitera les téléspectateurs de Télé-Québec à participer à un concours pour courir la chance de gagner un week-end Format familial en Outaouais. Le prix inclura entre autres des entrées pour les lieux visités par Charles et Juliane. Pour participer, il suffira de se rendre au telequebec.tv. Les réseaux sociaux de Télé-Québec feront également la promotion du concours.

Télé-Québec dévoile trois nouvelles productions jeunesse québécoises

Logo_T_Qc_2016Cette saison, Télé-Québec obtient sa meilleure part de marché printanière (3,6 %) depuis la mise en place de l’audimètre en 2005! Elle voit aussi sa part de marché en programmation jeunesse grimper significativement à 19,4 % auprès des 2 à 11 ans.* Manifestement, Télé-Québec est la télé préférée des enfants! Et qu’on se le dise : Télé-Québec demeurera en pôle position puisqu’elle récidive en bonifiant son offre jeunesse avec l’arrivée de deux séries originales à son antenne : Cochon dingue et Conseils de famille. De plus, la chaîne donnera encore davantage la parole aux jeunes en leur offrant un événement branché au cours duquel ils honoreront des personnalités qui les inspirent.

CONSEILS DE FAMILLE
[Offre multiplateforme incluant 50 épisodes télé / dès l’automne 2016]

Dès septembre, Conseils de famille nous entraînera dans le quotidien mouvementé des Blondin-Dupuis, que l’amour unit, mais que tout le reste sépare. Clovis (Sam-Éloi Girard), 13 ans, est le plus jeune du clan, mais le plus sage. Il observe les membres de sa famille : son père, Yves (Pierre-François Legendre); sa belle-mère, Vicky (Catherine Trudeau); ses sœurs, Sophie (Rose-Anne Déry) et Alexandra (Rosalie Vaillancourt) – sans oublier le coloc avec qui elle habite l’appartement du haut, Jean-Max (Irdens Exantus) –; sa mère, Catherine (Geneviève Brouillette), et la mère de sa belle-mère, Diane (Sylvie Potvin). Chacun d’entre eux se trouve à la croisée d’un chemin, confronté aux crises existentielles propres à son âge. Mais leurs angoisses ne les empêchent pas d’être convaincus qu’ils ont l’autorité morale pour conseiller Clovis. L’exutoire de Clovis pour se sauver de tout le brouhaha familial : sa chambre, où il se réfugie pour alimenter sa chaîne YouTube, Comment survivre à sa famille. Cette attachante comédie constituée d’une série de vignettes humoristiques met en scène les chocs de générations, de valeurs et de personnalités de la famille Blondin-Dupuis, exacerbés par le fait qu’ils habitent le même duplex.

« Avec Conseils de famille, Télé-Québec affirme plus que jamais sa volonté de créer un pont destiné à la famille entre la programmation jeunesse et celle destinée aux adultes », explique Denis Dubois, directeur général des programmes à Télé-Québec. « Il s’agit d’une offre qui éveillera à la fois l’intérêt des jeunes et qui fera sourire les parents, qui s’y retrouveront bien. »

Idée originale et conseillère à la scénarisation : Marie-Hélène Lebeau-Taschereau / Script-éditeur : Benoit Pelletier / Réalisateur-coordonnateur : Alain Chicoine / Réalisateurs : Francis Piquette, Isabelle Garneau, Yannick Savard / Producteurs : Louis Morissette, Alain Chicoine, Louis-Philippe Drolet / Productrice associée : Marie Brissette /Productrice au contenu : Pascale Cusson / Production : KOTV

COCHON DINGUE
[Offre multiplateforme incluant 65 épisodes télé / dès l’hiver 2017]

À l’hiver, Télé-Québec diffusera un nouveau magazine jeunesse qui éveillera assurément la curiosité des 8 à 10 ans :Cochon dingue. Les jeunes y retrouveront avec bonheur quatre animateurs bien connus d’eux et tant aimés : Valérie Chevalier, Pascal Morrissette, Pascal Barriault et Marilou Morin… ainsi qu’un cochon d’Inde qui parle (voix de nul autre que Marc Labrèche). Les cinq comparses se donneront le défi de développer une nouvelle encyclopédie Web informative, visuelle, amusante, mais surtout créative et que les téléspectateurs pourront consulter sur le Web : leWikidingue. Chaque émission sera donc consacrée à un nouveau thème que les animateurs exploiteront à fond, dans tous les sens et sous toutes ses coutures. Trouvailles exceptionnelles, topos particulièrement intéressants et sketchs délirants donneront sans cesse du piquant à Cochon dingue.

Cochon dingue marque le retour de François Avard en écriture jeunesse. À deux reprises, François avait reçu le prix Gémeaux du meilleur texte émission ou série jeunesse pour Ramdam, auparavant diffusée à Télé-Québec.

« Pour rester premier dans le cœur des enfants, on doit innover et réussir à éveiller leur créativité et leur curiosité », confie Denis Dubois. « C’est précisément ce que Télé-Québec fait avec Cochon dingue, qui se démarquera par son contenu mariant à parts égales folie et apprentissage. En tant que télévision publique, il est important de miser sur cette jeunesse qui formera la société de demain en lui offrant un contenu pertinent amené de façon inventive. »

Auteur-coordonnateur : François Avard / Consultante au contenu : Judith Gaudet / Auteurs : Luc Michaud, Marie-Hélène Lapierre, Mathieu Handfield, Pascal Barriault / Réalisateur-coordonnateur : Sébastien Hurtubise / Réalisateur des segments extérieurs : Patrice Ouimet / Réalisateur au développement : Mathieu Gadbois / Productrice déléguée Nathalie Larose / Producteurs exécutifs : Carlos Soldevila, Éric Hébert / Productrice : Julie Lavallée / Production : Trio Orange

Événement jeunesse
[Grand événement télé / fin de l’été 2017]

Télé-Québec a toujours offert la parole aux jeunes. Ce sera encore plus marqué à la fin de l’été 2017 puisqu’on leur donnera l’occasion de récompenser le travail de ceux et celles qui les inspirent à voir grand, à penser autrement, à persévérer, à foncer et à rêver. Au cours d’une grande fête télévisée produite par France Beaudoin et Nancy Charest, de Pamplemousse Média, ils honoreront des personnalités ou organisations de tous horizons (artistique, sportif et social), qui auront façonné leur présent et qui leur donnent envie de construire un avenir meilleur. Un événement festif à souhait qui reviendra année après année!

***

Complément statistique
Alors que nous en sommes pratiquement au terme de la saison printanière 2016, Télé-Québec enregistre une part de marché de 3,6 % sur l’ensemble de la semaine, soit un gain important par rapport au printemps dernier (2,9 %) et au printemps 2014 (2,4 %). Pendant sa programmation destinée à la jeunesse, la part de marché de Télé-Québec auprès des enfants de 2 à 11 ans grimpe à 19,4 %, ce qui représente une forte augmentation par rapport aux printemps 2015 (16,3 %) et 2014 (12 %) et conforte sa position de chaîne préférée des enfants. Toujours pendant la programmation jeunesse, chez les 25 à 54 ans avec des enfants de moins de 12 ans au foyer, la part de Télé-Québec ce printemps se situe à 13,9 %, aussi en forte progression par rapport aux printemps précédents (10,7 % au printemps 2015 et 8,4 % au printemps 2014).

*Programmation jeunesse de Télé-Québec : lundi au vendredi de 6 h à 11 h et de 15 h 30 à 19 h, et samedi et dimanche de 6 h à 14 h. Source : Numéris, InfosysTV PPM du 28 mars au 29 mai 2016 (dernière semaine en préliminaires). Dates correspondantes pour les printemps antérieurs.

La jeunesse à Télé-Québec
Télé-Québec fait de la jeunesse sa priorité en lui consacrant plus de 42 % de sa grille horaire, avec des programmes de qualité développés ici et à l’international. Et le jeune public le lui rend bien, puisque Télé-Québec est le choix numéro un des enfants! Avec une programmation novatrice et toujours plus d’émissions consacrées aux jeunes et aux parents, Télé-Québec affiche plus que jamais son parti pris pour la famille. Abonnez-vous à la page Télé-Québec jeunesse sur Facebook pour une foule de renseignements pertinents. telequebec.tv

Télé-Québec : les meilleures performances depuis les cinq dernières années!

Logo_T_Qc_2016En 2015-2016, la détermination de Télé-Québec à offrir une programmation à la fois innovante, de qualité et accessible aux téléspectateurs a porté fruit. À preuve : la chaîne, qui propose une vitrine distinctive sur le Québec d’aujourd’hui, a battu ses propres records d’audience! La stratégie de diffusion, les nouveautés et le large éventail des émissions déjà à l’antenne ont contribué à propulser ses résultats d’écoute. Plus que jamais, réfléchir rime avec plaisir à Télé-Québec.

Automne 2015 : audience record des cinq dernières années!
L’automne dernier, Télé-Québec a obtenu ses meilleures parts de marché des cinq dernières années : son auditoire moyen a progressé de 14 % par rapport à l’automne 2014 et sa part de marché a augmenté pour s’établir à 3,3 %. Les nouveautés De garde 24/7, Banc public et Ciné-mollo se sont distinguées, tout comme les émissions reconduites Cuisine futée, parents pressés et 100 % Animal, pour ne nommer que celles-là.

Fêtes 2015 : la meilleure part de marché depuis l’arrivée de l’audimètre… en 2004!
Aux Fêtes 2015, Télé-Québec a affiché sa meilleure part (6,1 %) depuis l’instauration de la mesure de l’écoute télévisuelle avec audimètre en 2004! De plus, pour une troisième période des Fêtes consécutive, Télé-Québec a été la chaîne la plus regardée par les enfants de 2 à 11 ans. Ciné-cadeau n’est pas étranger à ces chiffres record. Les trois diffusions quotidiennes de Ciné-cadeau (9 h, 15 h 30 et 18 h 30) ont totalisé un auditoire moyen de plus d’un demi-million de téléspectateurs (541 000). Au terme de la période des Fêtes, 5 253 000 téléspectateurs, soit 73 % des Québécois francophones, ont regardé au moins un des 69 films présentés à Ciné-cadeau.

Hiver 2016 : notre meilleure part de marché depuis 2005!*
À l’hiver 2016, l’auditoire moyen de Télé-Québec a augmenté de 9 % par rapport à l’hiver 2015 et atteint un nouveau sommet depuis la mesure avec audimètre en 2005. De plus, nous obtenons une part de marché de 3,5 % cet hiver, ce qui est non seulement supérieur à l’hiver 2015 (3,1 %) mais notre meilleure part, automnes et hivers confondus, depuis 2005. La nouveauté Like-moi!, le retour d’Un chef à la cabane ainsi que Deux hommes en or nous procurent des gains importants en soirée.

Encore et toujours la télé préférée des enfants
Télé-Québec domine le Palmarès des émissions régulières jeunesse les plus regardées par les enfants de 2 à 11 ans avec 10 émissions sur 10, et ce, tant à l’automne qu’à l’hiver! À l’automne, la programmation jeunesse de Télé-Québec a enregistré une part de marché de 18,4 % auprès des jeunes de 2 à 11 ans, confirmant qu’elle est toujours la chaîne préférée des enfants. Il s’agit également de sa meilleure part de marché des quatre derniers automnes chez les jeunes. À cela, ajoutons que Télé-Québec demeure de loin la chaîne la plus regardée par les petits de 2 à 6 ans avec 21,8 % de part de marché! Pendant la semaine de relâche scolaire 2016, la part obtenue chez les 2 à 11 ans a été de 11, 5 %, presque 3 points de plus que lors de la semaine de relâche 2015 (8,7 %).

En somme, après 29 semaines de sa programmation 2015-2016 (7 septembre au 27 mars), la part de marché de Télé-Québec est en hausse par rapport à la même période en 2014-2015 et s’établit à 3,7 %.