La découverte, c’est tellement 2020!

La découverte, c’est Télé-Québec

Télé-Québec revient en force cet hiver avec la série tant attendue et mainte fois primée M’entends-tu?, la nouvelle série documentaire La course folle, mettant de l’avant le quotidien des pêcheurs de homards des Îles-de-la-Madeleine, le grand retour de Deux hommes en or, d’Un chef à la cabane et de Cochon dingue, des documentaires québécois présentés en primeur, de nouvelles saisons des grandes séries internationales PoldarkHouse of Cards, et plus. Encore cet hiver, place aux découvertes : la découverte, c’est tellement 2020!

Le lundi 6 janvier à 22 h, Télé-Québec convie le public à M’entends-tu? Les coulisses. Au cours de cette émission spéciale de 30 minutes, Chantal Lamarre discute de la série de l’heure avec les trois têtes d’affiche – Florence Longré, Mélissa Bédard et Eve Landry – ainsi que ses principaux créateurs et artisans.

Pour marquer le début de la deuxième saison de M’entends-tu?, Télé-Québec diffusera le 13 janvier une rafale des épisodes 1, 2 et 3 en 60 minutes sans pause publicitaire. Les autres épisodes seront présentés les lundis à 22 h, et les amoureux d’écoute en rafale seront heureux d’apprendre que la série intégrale sera offerte sur le Web dès le 13 janvier. Dans cette deuxième saison de M’entends-tu?, Ada travaille fort pour ne pas succomber à la colère qui l’habite. Après une séparation difficile, les trois amies tenteront de composer avec leurs nouvelles vies. Malheureusement, le parcourt de Carolanne hypothéquera la vie des trois filles pour toujours.

Tout janvier, les jeudis 20 h, De garde 24/7 offrira de nouveaux épisodes au public, puis les pêcheurs de homards des Îles-de-la-Madeleine prendront le relais avec La course folle. Cette nouvelle série documentaire témoigne de toute la passion et de toute la détermination de ces hommes et de ces femmes des Îles qui se lancent chaque année dans une course très intense de neuf semaines, dont l’objectif est de pêcher le plus grand nombre possible de homards puisque ce capital constitue leur revenu pour l’année entière. En 2018, les revenus de la pêche au homard se chiffraient à 68 millions de dollars partagés entre les propriétaires de 325 équipages! Les risques d’une météo incertaine et le stress lié à la rentabilité financière font à tout coup monter l’adrénaline chez les pêcheurs, leurs équipages et leurs familles, entre mer et terre.

Les vendredis soir, les grands Martin Picard, Patrick Lagacé et Pierre-Yves Lord seront de retour! À 20 h, Un chef à la cabane nous plongera dans les multiples événements qui ponctuent la vie de la cabane au cours de l’année et nous rendra complices des expérimentations de son équipe allumée, dans l’étonnant laboratoire qu’est devenue l’érablière. Cette année, Martin, Vincent et Mikaël partiront au Mexique à la découverte des différentes versions du taco qu’ils sauront certainement adapter et intégrer aux menus de la cabane Au Pied de cochon. Puis à 21 h, Deux hommes en or se chargera de passer en revue les événements marquants de la semaine avec curiosité, authenticité et mordant.

Marie-Louise Arsenault et ses collaborateurs de Dans les médias reprendront quant à eux l’antenne à l’hiver avec une émission spéciale dédiée aux coulisses du journalisme. Ils présenteront également deux autres spéciales en cours de saison où ils poseront une réflexion sur l’avenir des médias et proposeront des pistes de solution.

Belle nouveauté du côté de Cochon dingue, qui revient avec de nouvelles émissions cet hiver : chaque lundi, on commencera la semaine avec une émission enregistrée devant public où l’on recevra un invité dans une ambiance éclatée. Maripier Morin, Marianne St-Gelais ou encore Sam-Éloi Girard se prêteront au jeu. Néo, Bario, Val, Momo et Marilou promettent encore plus de jeux, de personnages, d’invités, de chansons et de folie!

Télé-Québec présentera en primeur cet hiver quatre nouveaux documentaires québécois. D’abord, le long métrage primé Les derniers vilains, racontera l’histoire fantastique et parfois loufoque des lutteurs de la famille Vachon telle que veut bien se la rappeler son unique survivant : Paul « The Butcher » Vachon. Ensuite, dans Briser le code, Fabrice Vil fera prendre conscience à la majorité québécoise qu’il existe encore en 2019, pour les personnes issues des minorités visibles, un code pour éviter le plus possible d’être discriminé et pour ne pas déranger! Des capsules vidéo et un balado seront aussi présentés sur telequebec.tv. En février, Télé-Québec diffusera un second documentaire en collaboration avec le magazine L’actualité. Dans La décroissance*, on se demandera si le Québec peut croître comme nation, tout en décroissant? Le concept de décroissance – hautement dérangeant pour l’être humain – est-il réellement une option envisageable pour lutter contre les changements climatiques? En mars, Que reste-t-il de nos vacances? proposera un éclairage surprenant et nécessaire sur les vacances. Prenons-nous nos vacances suffisamment au sérieux?

En plus de ces productions québécoises, Télé-Québec diffusera une série de documentaires sélectionnés parmi les meilleurs, tous les lundis, mardis et mercredis à heure de grande écoute. Le bouleversant documentaire L’interrogatoire (15 janvier) dénonce la pression psychologique exercée par la police américaine pour extorquer des aveux et présente trois Américains ayant passé chacun vingt ans en prison après avoir confessé un crime qu’ils n’avaient pas commis. Ensuite, la production canadienne Trous de cul : une théorie (22 janvier) propose une enquête à la fois sérieuse et ludique sur le civisme et sur la montée des comportements égoïstes dans le monde. Que signifie être un trou de cul et comment arrêter leur prolifération? Toronto, Paris, Barcelone, Berlin, Barcelone, Nice, Bruxelles, Le Caire, Manille… Le terrorisme frappe partout. Un monde sous surveillance (19 février) fait voir que de nombreux pays misent désormais sur l’intelligence artificielle pour assurer leur sécurité. Mais une surveillance accrue rend-elle la société plus sécuritaire et plus transparente? N’engendre-t-elle pas davantage de paranoïa et de peur? Découvrez la programmation documentaire complète.

Télé-Québec lancera sa programmation cinéma d’hiver avec le puissant suspense Hors de nulle part, dans lequel Diane Kruger (prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes 2017) s’engage dans une vengeance sans retenue après que son mari et son fils ont été tués. Suivront une série de films de tous genres. Le vendredi, la case Cinéphile donne rendez-vous avec les plus grands films du répertoire international. Le samedi, Ciné-mollo propose les films favoris de la famille en début de soirée, puis le meilleur du cinéma grand public prend toute la place plus tard. Et le dimanche, la case Franco-film donne à voir le cinéma de langue française, porté par des réalisateurs et acteurs prestigieux.

L’hiver nous donnera également à voir la cinquième et dernière saison de la série historique anglaise Poldark diffusée sur BBC et PBS, où l’implacable rival du héros anticonformiste Ross Poldark a recourt aux manœuvres les plus basses pour triompher. Télé-Québec diffusera aussi la quatrième saison du drame politique sophistiqué et passionnant House of Cards au cours de laquelle une suite de scandales mettent Frank Underwood dans une bien mauvaise posture.

En janvier, cuisinez.telequebec.tv accueillera Madame Labriski, figure montante de l’univers culinaire, connue du grand public pour ses recettes santé sans sucre.

En février, La Fabrique culturelle offrira aux amateurs de balados de quoi les rassasier avec la nouveauté : L’heure de radio McGarrigle. S’inspirant de l’esprit de l’album The McGarrigle Hour, ce triptyque audio abordera les thèmes du sentiment d’appartenance à un lieu, de la solidarité familiale et de la manière dont les cultures anglophone et francophone se sont croisées dans les œuvres du clan artistique McGarrigle-Wainwright. Le portrait d’une famille peu conventionnelle!

Dès mars, sur telequebec.tv, la nouvelle websérie Constellations* présentera une courtepointe de 40 témoignages de jeunes et d’adultes, d’hommes et de femmes, de personnes aisées ou moins fortunées, toutes rencontrées au Québec ou en Europe. Face à la caméra : ils racontent un événement marquant, un tournant qui a bouleversé leur existence, pour déboulonner les préjugés un à un et venir à bout des stéréotypes. Des témoignages parmi les plus authentiques, inspirants et lumineux.

Ils sont de retour!
Évidemment, on ne pourra passer sous silence le retour de ces émissions tant appréciées : Cette année-là, Belle et Bum, Dans les médias, L’indice Mc$ween, Les francs-tireurs, Format familial, Moi j’mange, Zone franche, Ça vaut le coût, Génial!, les émissions Passe-Partout, Alice au pays des Merveilleux et Le 422 en rappel, plusieurs séries d’animation jeunesse, et plus.